Acouphène et acupuncture : quels résultats ?

10 avril 2016

Pour tenter d’atténuer un acouphène, il peut être intéressant d’explorer des voies alternatives. L’acupuncture fait partie de ces thérapies naturelles qui permettent parfois d’obtenir des résultats significatifs selon les patients.

Cette option peut être étudiée en concertation avec son médecin dans la mesure du possible. Son objectif est de réduire l’intensité du bruit perçu par la personne qui souffre de ce trouble auditif. Par cette technique, on cherche aussi à limiter les récidives pour une meilleure qualité de vie au quotidien. Explications.

Acouphène ? Il y a une solution [CLIQUEZ-ICI]

Acouphène Acupuncture

Le principe de l’acupuncture

La médecine traditionnelle chinoise pratiquée depuis des millénaires considère qu’il y a une corrélation entre la faiblesse des reins et la survenue d’un acouphène, le rein et l’oreille étant liés entre eux. L’objectif du traitement est de rétablir la circulation de l’énergie vitale afin de soulager l’organe atteint et de limiter les symptômes.

Lors d’une thérapie par acupuncture, l’acupuncteur explore à l’aide d’aiguilles plusieurs points selon les signes du patient. Les séances ne sont pas douloureuses. Elle durent une vingtaine de minutes et se déroulent en général une fois par semaine.

Au fil des séances, des points d’acupuncture sont ajoutés et d’autres sont retirés en fonction de l’évolution de l’acouphène. Par exemple, dans le cas d’un acouphène pulsatile, le point d’acupuncture 15 VB (vésicule biliaire) présente une certaine efficacité.

Il n’est pas rare de constater une réduction des symptômes dès le début du traitement. Mais la guérison, si elle intervient, n’arrive jamais après plusieurs mois de cure.

Acouphène et acupuncture

Une efficacité relative selon les patients

La pratique de l’acupuncture permet souvent de faire baisser l’intensité de l’acouphène et de réduire sa fréquence. Le patient retrouve alors un véritable confort dans la pratique quotidienne de ses activités personnelles et professionnelles.

Chez certains patients, l’acupuncture pourrait même conduire à une guérison sur le long terme avec un retour à une ouïe normale. Chez d’autres personnes en revanche, l’acupuncture n’a aucun effet sur l’acouphène.

Dans ce contexte, il est impossible de conclure à une efficacité thérapeutique de l’acupuncture dans le traitement des acouphènes. Mais rien n’empêche d’essayer…

STOP au sifflement de l'oreille [CLIQUEZ ICI]