Chasse et tir sportif : casque, bouchon ou oreillette anti-bruit ?

28 février 2018

Si vous êtes chasseur, vous pensez sans doute toute la semaine à la partie de chasse prévue le dimanche suivant à la fraîche. Il serait dommage de gâcher cette journée tant attendue en omettant de vous protéger les oreilles des détonations de votre arme et de celles des autres chasseurs.

En effet, il est indispensable de porter une protection auditive sous peine de devoir subir un acouphène temporaire, voire, dans certains cas, une perte de l’audition au fil du temps.

Plusieurs dispositifs efficaces existent, éventuellement cumulables. Mais comment s’y retrouver et que choisir parmi le casque passif ou actif, l’oreillette électronique et le bouchon d’oreilles ? Nous allons essayer d’y voir un peu plus clair.

Intérêt d’une protection auditive

Pour aller chasser, chacun a le réflexe de se vêtir afin d’être bien vu. On se protège aussi les yeux. Mais pense-t-on toujours à protéger ses oreilles ? Notre capital auditif est précieux et fragile. Les dommages qui lui sont faits sont irréversibles.

Une détonation d’arme à feu représente à peu près 130 décibels. Cette valeur est nettement au-dessus du seuil de dangerosité officiellement admis. L’oreille, surprise par la soudaineté du son émis, n’a pas le temps de se prémunir contre l’agression sonore. Il en résulte des acouphènes – ces bruits fantômes perçus après une exposition à un bruit trop fort – temporaires ou définitifs, et éventuellement une perte auditive.

Voilà pourquoi il est impératif d’éviter d’exposer ses oreilles à un tel risque en portant un dispositif de réduction sonore, comme certains le font dans l’exercice de métiers bruyants.

Avant l’achat de cet accessoire, il est important de connaître précisément ses attentes. Une simple protection ou un casque connecté ? Avec ou sans amplificateur ? Pour trouver le meilleur casque anti-bruit, plusieurs options existent pour un prix allant de moins de 50 à plus de 400 euros.

Même si la marque Peltor est une des principales dans ce domaine, chacun fera son choix parmi les nombreux modèles présents sur le marché, en fonction de ses préférences et du confort recherché. Les produits en vente sont tous conçus pour offrir une protection auditive efficace pour la chasse.

Liste des casques pour le tir (amazon.fr)

Le casque anti-bruit passif

Le casque anti-bruit passif pour la chasse atténue tous les sons de façon linéaire. Très populaire et vraiment économique, c’est la protection auditive la plus efficace en ce qui concerne l’atténuation sonore pure. Il se décline en modèle serre-tête ou serre-nuque.

Malgré tout, ce modèle de casque anti-bruit pour la chasse n’est pas forcément le choix le plus judicieux pour un chasseur. Si ce dernier doit se protéger des coups de feu, il a parallèlement besoin d’entendre son environnement avant et après une détonation (animaux, bruits du feuillage, conversation des collègues…).

En effet, le casque passif réduit tous les sons sans distinction. L’inconvénient lorsqu’on en est équipé, c’est de devoir l’enlever afin de percevoir ce qui se passe autour de soi pour repérer les bruits de la forêt et du gibier. Avec le risque d’oublier de le remettre au moment crucial, lorsqu’un autre chasseur tire ou lorsqu’on tire soi-même.

Concernant la pratique du tir sportif, le casque anti-bruit pour le tir peut satisfaire en cas d’activité solitaire. Mais à plusieurs, la tendance sera aussi de l’enlever pour mieux entendre les éventuelles directives de l’instructeur ou les informations de ses compagnons de tir. Et d’omettre de le réajuster au moment des détonations.

Le casque anti-bruit actif électronique

Le casque anti-bruit actif électronique, quant à lui, atténue les sons au-delà d’un certain seuil d’intensité d’une part, et amplifie ceux de l’environnement d’autre part. Il fonctionne sur batteries et semble être la solution idéale tant pour la chasse que pour le tir sportif.

Plusieurs options sont disponibles, avec des fonctionnalités annexes pouvant s’avérer appréciables. Par exemple, ces casques anti-bruit pour la chasse peuvent disposer de prises externes permettant de connecter un périphérique comme une radio afin de communiquer avec les autres chasseurs. Ou encore, d’un dispositif Bluetooth qui permettra de connecter son smartphone.

Liste des casques pour la chasse (amazon.fr)

Lors de l’achat d’un modèle de casque anti-bruit pour la chasse, électronique ou non, certains détails feront toute la différence notamment pour un casque amplificateur. Par exemple, il vaut mieux préférer un casque d’une couleur différente du noir car celui-ci est générateur d’infra-rouges.

Il faut veiller à ce que les coques s’adaptent bien à l’oreille afin d’optimiser le confort et la qualité de la protection. De plus, il est important de prendre en compte le type d’arme utilisé pour adapter judicieusement l’achat de la protection auditive pour la chasse. En effet, la longueur de l’arme ou la présence éventuelle d’une lunette ont une influence sur la façon de tenir le fusil. Certains seront gênés par le casque lors de la visée.

L’oreillette électronique

L’oreillette pour la chasse de type électronique fonctionne selon le même principe que le casque anti-bruit actif. Cette protection auditive pour la chasse va réguler les sons perçus, bloquant ceux dont l’intensité dépasse un certain seuil tout en amplifiant ceux de l’environnement.

Avec l’oreillette de chasse, le moindre bruissement de feuilles devient perceptible. La stéréo permet de localiser de façon très fine la provenance du bruit pour un ajustement parfait du tir.

L’oreillette dotée d’un amplificateur est plus onéreuse que le casque mais d’un bien plus grand confort. Elle ne pèse pas sur la tête, ne gêne pas lors du port d’un couvre-chef et s’oublie facilement.

Le bouchon anti-bruit pour le tir sportif

Le bouchon anti-bruit pour le tir sportif peut être utilisé de deux façons : soit simplement pour protéger son audition, soit en complément d’un casque anti-bruit actif ou passif, en cas de grande fragilité des oreilles.

Le bouchon anti-bruit pour le tir offre en effet une protection totale contre les agressions sonores tout en étant léger et bien moins encombrant que le casque. Après l’avoir installé dans le conduit auditif, le tireur aura certainement moins tendance à l’enlever de manière intempestive que le casque.

En conclusion

La protection auditive pour la chasse vous permet, comme on vient de le voir, de vous adonner à votre loisir sans aucun risque pour votre audition. Vous pouvez passer une journée entière à traquer le gibier, sans souffrir des nombreux coups de fusil tirés autour de vous. Vous ne risquez donc pas de rentrer le soir avec un acouphène au creux de l’oreille, ou pire, une perte de votre acuité auditive.

En fonction de l’accessoire choisi, vous ne raterez rien des frémissements de la forêt et resterez en contact avec les autres chasseurs.

Alors, équipez-vous comme un pro, faites une bonne action pour vos oreilles et profitez pleinement de vos journées de chasse !

Liste des casques pour le tir (amazon.fr)