L’homéopathie fait partie des traitements possibles pour soulager un acouphène de façon durable et efficace. Cette médecine douce représente une alternative intéressante à explorer si les autres solutions restent sans effet.

Rappelons qu’un acouphène est un symptôme engendré par un dysfonctionnement du système auditif. Il se manifeste le plus souvent sous forme d’un bourdonnement, d’un sifflement ou encore d’un grésillement au niveau d’une ou des deux oreilles. Tous ces bruits parasites dans l’oreille sont totalement indépendants de l’environnement extérieur et sont uniquement perçus par la personne qui en souffre.

Il faut avouer que soigner les acouphènes par homéopathie offre des avantages appréciables. Cette approche thérapeutniique naturelle contribue à réduire la nuisance sans dépendance ni effets secondaires liés à la prise d’un médicament.

Homéopathie pour soigner l'acouphène

L’homéopathie pour atténuer l’acouphène

L’acouphène est un trouble auditif très répandu. Il se traduit essentiellement par la perception d’un son « fantôme » de façon temporaire ou continue. Très désagréable, cette perturbation sonore peut se transformer en un véritable handicap au quotidien.

Les personnes qui en souffrent se plaignent d’entendre de façon plus ou moins prolongée toute sorte de bruits. Cela va du bourdonnement au grésillement, en passant par le tintement.

Le traitement des acouphènes par homéopathie s’avère être un des moyens pour remédier efficacement au problème. A la fois naturel et sans risque majeur, ce type de médecine douce est une pertinente alternative aux traitements allopathiques conventionnels. Le recours à la solution homéopathique est envisageable pour traiter un acouphène objectif ou subjectif.

Dans le cas des acouphènes dits objectifs, le patient perçoit des bruits provenant de son propre corps. Il peut s’agir de ses pulsations cardiaques ou de son flux sanguin. Ces manifestations se caractérisent par un acouphène pulsatile. Ces sons peuvent être perçus par le médecin qui l’examine.

Ils peuvent avoir pour cause une anomalie vasculaire ou musculaire au niveau de la sphère ORL. On peut aussi suspecter une maladie sous-jacente comme l’hypertension artérielle ou la maladie de Ménière qui s’accompagne de vertiges. Sans oublier une otite séreuse ou simplement une oreille bouchée.

Quant aux acouphènes subjectifs – les plus courants – ils prennent la forme de bourdonnements ou de sifflements que le patient est le seul à pouvoir entendre.

L’homéopathie est un remède qui a vocation à agir sur les causes de l’acouphène. Nombreuses et variées, elles sont parfois difficiles à déterminer avec précision. Le plus souvent, ce trouble auditif est provoqué ou aggravé par :

  • un problème cardiovasculaire (hypertension artérielle, maladie cardiaque…),
  • une infection au niveau de la sphère ORL,
  • la prise de certains médicaments ou antibiotiques,
  • l’exposition prolongée à des sonorités trop agressives (concert, feu d’artifice…),
  • un choc au niveau de la tête (chute, accident…),
  • un dysfonctionnement au niveau de la mâchoire,
  • une période de stress intense.

Allopathie ou homéopathie ?

Aucun traitement miracle n’a encore été mis au point pour venir à bout des acouphènes de façon définitive. Comme il s’agit d’un symptôme, il est plus judicieux de régler le problème à sa source en traitant directement la maladie sous-jacente qui les occasionne (hypertension, infection ORL, maladie de Ménière…).

Le plus souvent, les professionnels de la santé optent en premier lieu pour un traitement médicamenteux à base de corticoïdes, de benzodiazépines, de vasodilatateurs ou encore d’antiépileptiques. Lorsque ce trouble auditif est causé par le stress ou l’anxiété, un traitement antidépresseur est prescrit.

Le traitement par l’homéopathie peut également s’avérer très efficace pour lutter contre ce type de dysfonctionnement auditif. Parmi les molécules souvent prescrites en homéopathie pour traiter un acouphène, on trouve les composés suivants : Chininum Sulfuricum, Natrum Salicylicum, Colocynthis…

Le traitement homéopathique présente de nombreux avantages par rapport à un traitement médicamenteux classique. En voici les principaux :

  • l’homéopathie présente très peu d’effets secondaires,
  • l’homéopathie élimine l’acouphène tout en douceur,
  • l’homéopathie ne présente pas de risques de dépendance ou d’accoutumance contrairement à certains médicaments,
  • il n’y a pas de risques d’interaction dangereuse avec un traitement allopathique,
  • l’homéopathie convient aux femmes enceintes et allaitantes.
  • l’homéopathie s’utilise aussi pour traiter l’hypoacousie et l’hyperacousie

Si vous souhaitez en savoir plus sur comment soigner les acouphènes par homéopathie, consultez votre médecin. Même si cette voie thérapeutique présente de nombreux avantages, il est quand même nécessaire de recueillir l’avis d’un professionnel de santé avant d’entamer un tel traitement.

La lecture de ces articles peut compléter vos connaissances :