Musique pour acouphène : écouter des sons apaisants

23 octobre 2016

Ecouter de la musique pour acouphène est une solution simple et efficace pour soulager la perception omniprésente du bruit parasite lié à ce trouble auditif. C’est aussi un bon réflexe à avoir quand l’oreille bourdonne après un traumatisme acoustique (soirée en discothèque, concert de rock…). Car s’isoler dans le silence a tendance à entretenir voire même amplifier le phénomène.

De nombreux sons permettent de distraire le cerveau pour qu’il ne se focalise plus sur l’acouphène. L’intérêt de cette technique proche de la sophrologie réside dans sa capacité à atténuer le phénomène sonore chez la personne qui le subit. Il peut aussi réduire l’hyperacousie, une hypersensibilité au bruit que connaissent certains patients.

Solutions contre un acouphène [CLIQUEZ-ICI]

musique pour acouphene

D’une certaine façon, cette musique pour acouphène rééduque l’audition en opérant un massage sonore de l’oreille. Et c’est au fil du temps que le cerveau se reprogramme en ignorant de plus en plus le bruit parasite.

Nous vous proposons une sélection de sons apaisants classés en trois catégories : les créations sonores, les musiques naturelles et les musiques mécaniques.

Les créations sonores

Pour lutter contre le bruit déstabilisant de l’acouphène, on peut écouter une musique spécialement conçue sur une fréquence en phase avec la perception auditive. Des musiciens et musicothérapeutes ont produit de nombreuses compositions de ce genre en concertation avec des spécialistes de l’audition.

La démarche thérapeutique consiste à agir sur les causes profondes de l’acouphène en masquant le trouble à l’aide d’un bruit blanc. La musique anti-acouphène se compose de différents sons qui oscillent lentement pour amener l’esprit vers un état progressif de relaxation.

A voir : liste des CD pour apaiser les acouphènes (amazon.fr)

Les musiques naturelles

Des sons naturels doux et réguliers constituent aussi un bon moyen de soulager la gêne auditive. Un acouphénique appréciera écouter le bruit du vent dans les arbres, celui de la pluie qui tombe, l’écoulement d’une rivière, la chute d’une cascade d’eau, le chant des oiseaux ou encore la musique relaxante du ressac des vagues de l’océan.

La pratique de ce yoga de l’oreille peut se faire indifféremment à la maison ou au bureau à condition que cette musique pour acouphène ne soit pas trop forte.

A voir : liste des CD consacrés aux musiques naturelles (amazon.fr)

pluie

Les musiques mécaniques

Des sons mécaniques permettent aussi de créer une bulle sonore apaisante. Pour y parvenir, on écoute un aspirateur en fonctionnement, le grésillement d’un poste de radio, le souffle d’un sèche-cheveux ou d’un ventilateur.

Cela pourrait sembler incongru d’écouter un appareil électroménager en marche mais l’impact psychologique de ce bruit de fond est bien réel. L’angoisse et l’anxiété sont souvent nettement atténuées. Le dysfonctionnement auditif devient alors moins prégnant grâce à l’acceptation progressive de l’acouphène. Le chemin du silence n’est alors plus très loin.

A voir : liste des générateurs de sons pour apaiser les acouphènes (amazon.fr)

Toutes les stratégies évoquées ci-dessus ont pour finalité de ne plus focaliser son attention sur l’acouphène mais sur des bruits connexes présents dans l’environnement. Ces thérapies sonores constituent aussi des méthodes faciles à mettre en œuvre pour s’endormir le soir plus facilement. Ou tout simplement pour se détendre et évacuer le stress d’une longue journée de travail…

Dites STOP aux acouphènes [CLIQUEZ-ICI]