Acouphène et presbyacousie : ce qu’il faut retenir

24 décembre 2016

Quelle est la définition de la presbyacousie ? Pour faire simple, il s’agit d’un trouble auditif caractérisé par la baisse de l’audition.

Cette pathologie touche en général les personnes âgées de plus de 50 ans, hommes et femmes indifféremment. Elle s’accompagne souvent d’acouphènes et évolue parfois vers la surdité totale du patient.

STOP au sifflement de l'oreille [CLIQUEZ ICI]

Les causes de la presbyacousie

C’est le vieillissement de l’oreille qui entraine la presbyacousie en provoquant une altération de l’audition. Les fonctions auditives sont moins performantes qu’avant en raison de l’atteinte des cellules ciliées de la cochlée au niveau de l’oreille interne.

presbyacousie

D’autres facteurs peuvent accentuer ou rendre précoce la presbyacousie. Il peut s’agir d’une exposition au bruit au cours de sa carrière professionnelle (usine, outils…) ou dans le cadre d’une activité personnelle de loisirs (musique, course automobile…).

Des liens entre la maladie d’Alzheimer et la presbyacousie pourraient aussi exister.

Les symptômes

L’oreille d’une personne atteinte de presbyacousie perçoit moins bien les sons aigus. La perte auditive évolue lentement occasionnant par la suite une détérioration progressive de la perception des sons graves.

Il est alors plus difficile de bien comprendre les mots de ses interlocuteurs. Les paroles entendues ne sont pas claires. Suivre une conversation normalement devient problématique. C’est d’ailleurs une des principales conséquences de la maladie.

Par ailleurs, évoluer dans un environnement bruyant constitue aussi une source importante de gênes acoustiques. L’oreille ne parvient plus à distinguer la parole du bruit environnant. La présence d’un acouphène associé ajoute encore davantage à l’incompréhension globale.

Dans les premiers temps, l’individu qui souffre de presbyacousie n’a pas forcément conscience de sa perte auditive. C’est l’entourage qui bien souvent remarque le problème. Un appareillage s’avère nécessaire pour retrouver une audition de qualité et éviter l’isolement social.

Les traitements

La presbyacousie ne se guérit pas mais il existe des solutions efficaces pour la corriger. Avant d’entreprendre un traitement de la pathologie, il convient de consulter un médecin ORL. Ce dernier réalisera un test auditif complet et déterminera la solution la mieux adaptée en fonction des résultats de l’audiogramme.

examen presbyacousie

Il n’existe pas de traitement curatif. En conséquence, on oriente généralement le patient vers un audioprothésiste afin de l’équiper d’un appareil auditif. Grâce à un réglage sur-mesure, on rééquilibre la perception des sons graves et aigus tout en les amplifiant. On traite également les acouphènes éventuels.

Parfaitement miniaturisées, les prothèses auditives sont désormais confortables à porter, discrètes voire invisibles pour certaines. Il ne faut donc pas hésiter à s’appareiller dès les premiers symptômes de presbyacousie pour corriger l’audition. Les capacités cognitives s’en trouvent ainsi préservées tout comme la qualité de vie. Notez que l’orthophonie en complément de l’appareillage auditif peut parfois s’avérer nécessaire.

Des essais gratuits sont régulièrement proposés par les audioprothésistes. Quant au coût, il faut compter entre 500 et 3000 euros selon les modèles et la nature de la correction (uni ou bilatérale). Une partie de cette somme est prise en charge par la sécurité sociale. Une bonne mutuelle santé peut en général compléter la dépense (cliquez ici pour comparer et trouver les meilleurs remboursements).

Solutions contre un acouphène [CLIQUEZ-ICI]