Acouphènes : comment prévenir ou bien lutter contre les symptômes ?

9 mars 2018

Comment prévenir ou lutter contre les acouphènes ?

Troubles auditifs se manifestant par la perception de bruits parasites, au delà de la gêne occasionnée ce mal peut rendre irritable, dépressif et être cause d’isolement.

S’il est difficile de les prévenir, il existe des moyens de lutter contre ces symptômes. Découvrez les dans cet article.

De quoi s’agit-il ?

Les acouphènes ne sont pas à proprement parler une maladie comme nous l’explique la Maison de l’Appareil Auditif. Il s’agit davantage d’une gêne se manifestant par la perception de bourdonnements, sifflements ou tintements de manière permanente ou intermittente.

Si dans la plupart des cas ces sons sont perçus uniquement par la personne qui en souffre, dans de rares cas ils peuvent être perçus par le médecin lors de la consultation. Ayant un impact sur l’humeur, la concentration, la compréhension et la vie en société, s’il n’existe pas pour l’instant de moyen de prévenir ces symptômes il existe toutefois des solutions efficaces à l’instar de la prothèse auditive pour lutter contre ces derniers.

L’appareil auditif pour acouphènes

Le port d’une prothèse auditive peut tout en corrigeant la surdité permettre de soulager les acouphènes. Dans plus de 50% des cas les patients souffrant de ces symptômes ont vu ces derniers disparaître au fur et à mesure de l’utilisation d’une aide auditive. Ils entendent mieux, ne sont plus gênés par les bruits parasites et en conséquence perçoivent mieux les bruits de leur environnement.

Cette solution en plus d’être efficace a pour avantage de ne pas avoir d’effets secondaires. De plus, il est possible d’avoir une bonne prothèse à un prix abordable. Pour en savoir plus à ce sujet rendez-vous sur Astuce Santé.

La thérapie sonore

Si en dehors des acouphènes le patient ne souffre pas d’un trouble qui nécessite le port d’une prothèse auditive, une autre solution pour lutter contre les symptômes ressentis c’est de faire recours à la thérapie sonore ou acoustique.

Elle consiste grâce à des générateurs de bruits blancs à introduire un son dans le système auditif. L’objectif est de mélanger les acouphènes à un bruit ambiant afin d’en réduire leur perception. Cette technique est efficace dans 20% des cas, provocant un effet inhibiteur qui progressivement fait disparaître les bruits parasites ou réduit la conscience de leur existence.

La sophrologie

La sophrologie peut venir en complément du port d’un appareil auditif pour acouphènes. En effet, la réduction du stress pourrait modifier le mécanisme psycho-physiologique qui entretient les acouphènes, en l’occurrence dans les cas où ces symptômes sont subjectifs sans cause clairement identifiée.

La sophrologie étant réputée pour aider à réduire le stress, elle peut conduire le patient à un état de relaxation qui progressivement lui permettra de faire plus aisément abstraction des sons parasites. En bref la sophrologie vous aidera à mieux supporter votre pathologie. Le taux de réussite est variable, mais il ne coûte pas grand-chose d’essayer.

Les traitements médicamenteux

Outre l’appareil auditif pour acouphènes qui est particulièrement efficace dans la lutte contre ces symptômes, il existe des traitements médicamenteux qui permettent aux patients de retrouver un bon confort auditif. Ces derniers ne sont cependant prescrits que dans les cas où la cause est clairement identifiée, bouchon de cérumen, allergie ou infection.

Il reviendra au médecin d’établir la prescription adéquate. Dans certains cas il peut faire abstraction d’un traitement médicamenteux et opter pour une intervention chirurgicale s’il s’avère que les acouphènes soient un symptôme d’une maladie sous-jacente.

Si vous êtes sujet aux acouphènes, telles sont quelques solutions qui peuvent vous permettre d’y remédier ou tout du moins d’atténuer les symptômes.