Audiogramme : prix d’un test auditif chez l’ORL

18 juillet 2018

Un audiogramme est un contrôle auditif dont l’objectif se résume à mesurer l’aptitude d’une personne à bien entendre. Il s’agit de vérifier l’acuité de l’audition en fonction de diverses tonalités, du son le plus grave au son le plus aigu.

Réalisé par un ORL, ce test permet d’identifier les défaillances auditives. A la lecture des résultats, il est possible de diagnostiquer une perte de l’audition ou de déceler un éventuel acouphène.

Comment se déroule un audiogramme et quel est le prix à payer pour réaliser ce test ? Nous vous apportons les réponses à ces questions.

Audiogramme et casque

Comment ça se passe ?

Avant de procéder à l’audiogramme, l’ORL s’entretient avec le patient afin de savoir si le problème est apparu soudainement, à la suite d’une infection, d’une blessure ou d’une exposition à des bruits forts. Ces informations sont essentielles pour aider le spécialiste à dresser le diagnostic. Ensuite, l’ORL examine les oreilles du malade pour s’assurer qu’il n’y a pas d’obstruction comme un bouchon de cérumen par exemple.

Vient alors la réalisation de l’audiogramme dont la durée varie entre 20 et 30 minutes. Equipé d’un casque et d’une petite manette, le patient doit appuyer sur un bouton à chaque fois qu’il perçoit un son. On procède de la sorte pour chacune des deux oreilles car les résultats peuvent différer si le problème concerne davantage l’oreille droite ou l’oreille gauche. A l’issue de l’examen, d’autres tests sont parfois nécessaires pour compléter l’analyse.

Audiogramme pratiqué par un ORL

Combien coûte un audiogramme ?

Le prix d’un audiogramme varie en fonction du médecin, de l’établissement (clinique privée, hôpital public, laboratoire…) et des tests pratiqués. En général, il faut débourser entre 70 et 130 euros. Un audiogramme simple est cependant moins couteux qu’un examen approfondi de l’oreille. Il faut aussi prendre en compte les rendez-vous de suivi qui sont également facturés dans cette même fourchette de prix.

Pour les actes pris en charge par la Sécurité Sociale, le tarif est fixé par la réglementation. Mais dans le cadre d’une consultation privée notamment, le dépassement d’honoraire est possible. La différence entre le prix payé et le tarif officiel n’est pas remboursé. Par conséquent, il est préférable de souscrire à une mutuelle santé pour bénéficier d’un remboursement complet.

Pour en savoir plus sur :
– le remboursement par les mutuelles : https://www.cocoon.fr/
– le remboursement par l’Assurance Maladie :https://www.ameli.fr/