Oreille qui siffle : explications et solutions

12 avril 2016

Vous avez l’oreille droite ou l’oreille gauche qui siffle ? Il s’agit sans doute d’un acouphène. Les sifflements dans les oreilles sont en effet caractéristiques d’un trouble auditif provoqué parfois par un traumatisme sonore.

Avoir les oreilles qui sifflent peut être passager ou permanent, continu ou intermittent, et représenter un réel désagrément dans les activités quotidiennes personnelles, scolaires ou professionnelles. Même si elle est très répandue, cette perturbation auditive ne doit pas être banalisée car elle a une incidence directe sur la santé.

STOP au sifflement de l'oreille [CLIQUEZ ICI]

Oreille qui siffle

Sifflement dans les oreilles : un acouphène subjectif

Un sifflement dans les oreilles a pour signification un fonctionnement anormal des voies auditives. Ce phénomène étrange est généralement appelé acouphène subjectif. C’est à dire que le sifflement de l’oreille n’est provoqué par aucune source extérieure.

Ce bruit psychosomatique est uniquement perçu par celui qui en soufre, même dans le silence. Il s’installe progressivement dans la tête ou d’un coup, et s’avère parfois insupportable. S’il est intense et incessant, l’acouphène entraine des difficultés de concentration et des troubles de l’endormissement tels que les insomnies.

Outre le sifflement, un acouphène peut se manifester chez certaines personnes sous forme d’un petit bourdonnement, d’un grincement, d’un vrombissement, d’un tintement, d’un cliquetis, d’une vibration ou d’un léger grondement dans l’oreille. Des nuances de sons graves ou aigües font aussi partie des descriptions faites par les patients victimes de cette manifestation sonore.

Les hauteurs des sonorités ressenties s’avèrent par ailleurs variables d’un individu à un autre. Parfois, les sujets atteints d’un acouphène présentent une altération de la perception des sons environnants ainsi qu’une tolérance plus faible aux bruits de la vie quotidienne (sonneries, moteurs, cris…) avec éventuellement des vertiges ou des maux de tête.

Bouilloire - Sifflement

Causes du sifflement dans l’oreille

La cause déclenchante d’un sifflement dans l’oreille est difficile à déterminer avec précision. L’acouphène est souvent le symptôme d’une lésion dans l’oreille interne. Celle-ci provoque des signaux parasites que le cerveau interprète comme étant des bruits de l’environnement.

De nombreux facteurs favorisent l’apparition d’une oreille qui siffle tels qu’une exposition prolongée au bruit à des niveaux de décibels importants ou une perte d’audition liée au vieillissement naturel de l’appareil auditif. La prise de certains médicaments toxiques pour les cellules de l’oreille interne sont aussi à pointer du doigt.

Des infections de l’oreille, un bouchon de cérumen, un nez bouché, une otite, un rhume, une grippe, une sinusite, une oreille bouchée, une tension élevée et plus globalement toute affection (maladie, cancer…) touchant de près ou de loin le conduit auditif peuvent générer des acouphènes. Ajoutons que le stress et la fatigue favorisent et augmentent également le phénomène.

Dans certains cas, une personne extérieure peut entendre l’acouphène. On parle alors d’acouphène objectif. Le bruit a une existence réelle et son niveau sonore est concrètement mesurable. Soit il est provoqué par une contraction musculaire proche de l’oreille, soit il est causé par une anomalie d’ordre vasculaire dans le cas d’un acouphène pulsatile (perception des battements du coeur dans l’oreille).

Solutions contre un sifflement [CLIQUEZ ICI]

Soigner un sifflement d’oreille

Si le sifflement dans les oreilles apparait après une soirée en boite de nuit, un concert, une fête où la musique était trop forte, ou après un bref traumatisme sonore (écoute temporaire au casque audio, pétard, bruit fort…), il a de fortes chances de disparaître dès le lendemain au réveil, après une bonne nuit de sommeil.

Boom - Pétard

En revanche, que faire si le sifflement dans l’oreille persiste en permanence ou s’amplifie ? Dans ce cas de figure, il est vivement conseillé de consulter un médecin spécialiste. Après un examen minutieux, il pourra déceler l’origine du problème.

Sans diagnostic, le phénomène ne peut pas être traité. Le risque serait de voir sa qualité de vie se dégrader tous les jours un peu plus en raison de l’intrusion handicapante du sifflement d’oreille dans les activités quotidiennes. Le diagnostic par un ORL permet de dresser un bilan complet et de mesurer une éventuelle perte auditive. Il permet aussi d’apporter des solutions adéquates pour soulager efficacement un acouphène.

Solutions face à des oreilles qui sifflent

Concrètement, pour traiter des oreilles qui sifflent, on utilise souvent des prothèses auditives ou des générateurs de bruit blanc. Le rôle de ces appareils est de masquer le sifflement d’oreille en le mélangeant à une sorte de souffle sonore constant. Réduire le stress et l’anxiété peut également atténuer la prise de conscience de l’acouphène par le patient et apaiser son esprit.

relaxation-acouphene

Par ailleurs, l’hypnose, la relaxation ou la méditation sont utiles pour tenter de ne plus focaliser son attention sur une oreille qui siffle. Ces techniques font partie des thérapies cognitives et comportementales. Adaptées à chaque individu en particulier, elles remportent souvent l’adhésion des médecins spécialistes de la question.

De manière concrète, le principe du traitement consiste à rééduquer le cerveau pour qu’il finisse par ne plus prêter attention à la présence de l’acouphène et aux effets gênants qui l’accompagnent. En utilisant cette technique, on modifie la perception perturbante du sifflement dans les oreilles pour atténuer le ressenti négatif et pour améliorer la tolérance du bruit parasite par le patient.

La composante psychologique est primordiale dans le traitement d’un acouphène car, dans la plupart des cas, il n’existe pas de remèdes miracles pour arrêter spontanément ce trouble auditif. A terme, la rééducation du cerveau permet de ne plus entendre le sifflement psychosomatique. Cette adaptation peut prendre plusieurs mois selon les patients, d’où l’importance d’avoir une bonne prise en charge de ses dépenses de santé. Pensez d’ailleurs à consulter notre comparateur de mutuelles pour ne retenir que la meilleure pour votre audition.

STOP au sifflement de l'oreille [CLIQUEZ ICI]