Les aides auditives : un bon moyen de traiter les acouphènes ou la presbyacousie

L’acouphène peut venir suite à un traumatisme sonore (en écoutant de la musique trop fort par exemple), suite à la prise de médicaments toxiques, ou bien simplement avec l’âge (vieillissement du système auditif). Nous pensons aujourd’hui, que l’acouphène vient d’une hyperactivité des neurones des voies auditives, qui survient après la destruction de certaines cellules.

Les personnes souffrant d’acouphènes affirment que cela a un impact sur leur vie quotidienne, en rendant les silences insupportables, et les discussions difficiles à suivre. Une aide auditive peut alors être envisagée pour traiter l’acouphène et soulager la gêne…

La presbyacousie

On compte environ 6 millions de malentendants en France et 88 % d’entre eux sont concernés par la presbyacousie. La presbyacousie apparaît en général à la cinquantaine, suite au vieillissement naturel du système auditif. Étymologiquement, le mot “presbyacousie” vient d’ailleurs des mots grecs “presbys” (qui signifie “vieil homme” ou bien “ancien”) et “akousis” (“ouïe”). On définit la presbyacousie comme étant une perte progressive de l’audition qui touche particulièrement les fréquences élevées.

Moins d’un quart des personnes souffrant de presbyacousie, sont appareillées, chose qui est en train de changer grâce à la réforme 100 % santé. En effet, si aussi peu de personnes presbyacousiques s’appareillent, c’est non seulement à cause de la peur de “faire vieux”, mais aussi en raison du prix d’un appareil auditif qui est élevé et du remboursement de l’assurance maladie qui est faible.

La réforme 100 % santé a pour but de limiter le prix de certains appareils et d’augmenter le taux de remboursement de l’assurance maladie… Son application progressive a commencé le 1er janvier 2019 et se terminera le 1er janvier 2021.

Traiter la presbyacousie avec une aide auditive

La presbyacousie est une pathologie qu’il ne faut négliger. Elle peut envenimer votre vie au quotidien. On remarque notamment chez les personnes presbyacousiques une diminution du nombre d’activités sociales. La presbyacousie a surtout un impact sur les fréquences hautes : une personne presbyacousique a donc du mal à percevoir les sons aigus (voix de femmes, d’enfants, chuchotements, mais aussi certaines consonnes “sifflantes” comme le “Z”, le “F” ou le “S”) et les sons réverbérés.

Il faut également savoir qu’une personne presbyacousique aura tendance à se plaindre plus souvent d’acouphènes qu’une personne avec une audition intacte. La première solution pour traiter la presbyacousie est l’appareillage d’une aide auditive. En effet, une aide auditive peut aider la personne souffrante à percevoir les sons comme avant (ou presque). Pour s’appareiller d’une aide auditive efficace :

  • Il est indispensable de prendre rendez-vous avec un audioprothésiste pour effectuer un bilan auditif. De cette manière, l’audioprothésiste peut recommander à son patient une aide auditive qui soit bien adaptée à son profil auditif.
  • De plus, que vous preniez un rendez-vous avec un audioprothésiste à Paris, à Toulouse, à Marseille, ou dans n’importe quelle ville de France, vous pouvez lui demander un devis détaillé. Il est recommandé de comparer les devis de plusieurs audioprothésistes pour choisir la meilleure aide auditive au meilleur prix.
  • Il est également important de savoir que le suivi de votre audioprothésiste est compris dans le prix de votre aide auditive. Vous pouvez donc prendre plusieurs rendez-vous par an avec votre audioprothésiste pour qu’il s’assure du bon fonctionnement de vos appareils. Si vos appareils sont défectueux, votre audioprothésiste peut alors les réparer ou les remplacer lors de ces rendez-vous.

Traiter un acouphène avec une aide auditive

Selon des recherches médicales, l’acouphène est à l’origine d’une baisse de l’acuité auditive, qui entraîne une hyperactivité du système auditif, qui produit un signal que le cerveau interprète comme un son. Ce genre de sons “fantômes” entraînent une gêne dans la vie de tous les jours, qui peut être considérée comme un handicap… Il est donc important de savoir comment les maîtriser.

Il existe plusieurs astuces qui permettent de prévenir le risque d’acouphènes. Par exemple, en évitant de consommer trop d’alcool et d’excitants. En effet, il est bien connu que ce genre de boissons exacerbent les acouphènes. Le yoga ou la relaxation (plus généralement les activités anti-stress) contribuent également à la prévention du risque d’acouphènes.

Mais la solution la plus efficace est l’aide auditive. Elle peut amplifier les sons pour permettre au patient de percevoir à nouveau certains sons. De plus, cette amplification des sons stimule le système nerveux de l’audition, ce qui ramène un équilibre fonctionnel du système auditif. La meilleure solution est de s’appareiller le plus tôt possible, afin de prévenir ce genre de problème. L’aide auditive est un bon outil de prévention.