Si vous ressentez des troubles de l’audition, il faut aller consulter un médecin spécialiste.

Médecin traitant, ORL, ou audioprothésiste, qui faut-il aller voir en premier ? Qui est en mesure de prescrire une audioprothèse ?

Nous vous expliquons tout sur les rôles de ces spécialistes.

Qu’est-ce qu’un médecin ORL ? Quand le consulter ?

ORL est le raccourci employé pour parler de l’oto-rhino-laryngologiste qui est spécialisé dans les soins de la gorge, du nez et de l’oreille. C’est le seul professionnel qui est en mesure de réaliser un examen auditif et de diagnostiquer une perte d’audition via une série de tests. S’il détecte une déficience auditive, il pourra vous orienter vers un autre professionnel de l’audition pour vous installer une audioprothèse. Le médecin ORL est aussi en mesure de vous prescrire un appareil auditif. Vous pouvez-vous en procurer un avec une prescription auprès d’un fournisseur d’appareils auditifs comme Maison Appareil Auditif.

Il est conseillé d’aller consulter un ORL dès que vous ressentez une gêne au niveau de l’oreille, une diminution de votre audition ou encore des acouphènes. L’ORL sera en mesure de diagnostiquer l’origine de ces troubles et de vous proposer un traitement médical ou chirurgical. En revanche, s’il s’agit d’une véritable douleur, il faut d’abord aller voir son médecin traitant car l’origine peut être externe à l’oreille. De même, avant de se faire installer une audioprothèse chez un audioprothésiste, il est obligatoire de passer par un médecin ORL.

Les examens du médecin ORL

Pour faire son diagnostic, l’ORL va commencer par réaliser toute une série d’examens et de tests. Lors de la consultation, il commencera par vérifier vos antécédents médicaux, mais aussi familiaux comme des antécédents de surdité, d’otites, ou d’infections qui pourraient être à l’origine de vos troubles. Il vérifiera aussi que votre perte auditive n’est pas liée à des effets secondaires d’un traitement médical ou à un traumatisme. Ensuite, il va déterminer l’ampleur de votre perte d’acuité auditive et le type de traitement qu’il vous faut. C’est ce qui va déterminer si vous avez besoin d’une audioprothèse. Il peut réaliser deux tests :

  • L’otoscopie : il s’agit d’un examen visuel des parties visibles de l’oreille et du tympan. Celui-ci est complètement indolore. Il pourra vérifier que votre perte d’audition ne provient pas d’un bouchon de cérumen, ou qu’il ne s’agit pas d’eczéma ou d’une otite.
  • Le test auditif ou audiométrie : ce test sert à la fois à mesurer votre acuité auditive tout comme votre compréhension du langage. Il dure 30 minutes. Le médecin vous installe dans une sale insonorisée et vous fera écouter avec un casque une série de sons de différentes intensités en partant d’une tonalité grave à aigüe. Avec un bouton, vous pourrez indiquer si vous avez bien entendu le son. Ce test permet de mesurer avec précision l’ampleur et le degré de la perte auditive.

Après ces tests, le médecin pourra vous orienter vers une solution pour corriger ou atténuer votre perte d’audition. Il pourra également vous envoyer vers un autre spécialiste pour vous installer une audioprothèse.

Vous avez besoin de conseils santé ? N’hésitez par à consulter le blog Astuce Santé pour trouver les réponses.

Le rôle de l’audioprothésiste 

L’audioprothésiste est le spécialiste responsable du choix de la solution auditive la plus adaptée, et du réglage et de la maintenance de l’appareillage, comme le précise la DGCRF dans sa nouvelle fiche concernant les appareils auditifs. Pour en savoir plus sur les responsabilités et les fonctions de ce spécialiste, cliquez ici. Il est également chargé de l’accompagner vers la récupération d’une meilleure audition. Il fait un bilan complet en réalisant des tests complémentaires à ceux de l’ORL. Il examine les conduits auditifs, mesure l’audition et consulte le patient sur ses besoins afin de choisir l’appareil qui lui conviendra le mieux. Il pourra le conseiller et lui donner des précisions quant au tarif, au remboursement et lui faire un devis. Il fera ensuite des tests avec le patient pour régler l’audioprothèse. Il accompagne le patient tout au long du traitement. Il doit réaliser des visites de contrôle deux fois par an.

La lecture de ces articles peut compléter vos connaissances :